Les conséquences de la désertification

Les conséquences de la désertification

Il y a plusieurs conséquences de la désertification tant sur le plan environnemental que sur le plan socio-économique. La désertification pouvant entraîner une insuffisance en matière de sécurité alimentaire, une vague de migration avec une insécurité en général. L'absence des pluies qui provoque une hausse de la température et une baisse de la productivité des terres se manifeste par des revenus réduits, une malnutrition et une pauvre santé, aboutissant à la famine et à l'augmentation du taux de mortalité.

Conséquences socio-économiques

La désertification entraîne une crise alimentaire. Les terres cultivables sont en diminution, par conséquent, les régions victimes de la désertification ont vécu presque périodiquement des phénomènes cycliques de famine généralisée.

La sécurité alimentaire ne pouvant plus être assurée dans ces régions, le premier réflexe des populations victimes est de partir vers d'autres milieux moins hostiles et plus productifs, actuellement le monde assiste à cette migration dans les pays européens.

Des vagues de migrations en masse sont alors observées vers des régions plus accueillantes et plus productives. Ce phénomène fut particulièrement observé pendant la période d'une grande vague de sécheresse et de famine.

De ce fait, les gens abandonnent leurs terres dégradées et intensifient l'utilisation d'une autre terre intacte. Ainsi, la migration des zones rurales aux zones urbaines et la migration transfrontalière s'ensuivent souvent.

Une importante migration vers un même lieu peut réduire la capacité des populations à utiliser les services des écosystèmes de façon durable. De plus, des affrontements internes et transfrontaliers sur les plans social, ethnique et politique peuvent être déclenchés pour des ressources naturelles de plus en plus rares.

La menace la plus grave est l'accroissement de la pauvreté des populations les plus touchées, vivant dans les zones affectées par la désertification et en tirant leurs ressources ; l'accroissement de la pauvreté en zone urbaine, résultant des mouvements migratoires et de l'incapacité des économies nationales à procurer des emplois ; le risque de marginalisation croissant de ces populations.

Conséquences sur l'Environnement

Les défrichements, les feux de végétation, la déforestation en général entraînent le manque de pluies et une augmentation de la température, avec un lessivage des matières organiques de la surface du sol. Ce lessivage des matières organiques est accéléré par les eaux d'infiltration qui à leur tour emmènent avec elles les éléments dont les plantes ont besoin.

Ainsi, un phénomène d'appauvrissement progressif et irréversible des sols s'installe et c'est la perméabilité et la structure des sols mêmes qui en subissent les conséquences. Les terres subissant ce phénomène finissent par ne plus être utilisables pour une exploitation viable.

De plus, cette perte de fertilité des sols entraîne irrémédiablement des pertes en rendement et en productivité pour les activités agricoles et d'élevage. M. Mohamed Ayachi Ajroudi, très connu pour le système d'irrigation souterraine, pourrait combler le besoin en eau en Afrique et dans les pays arabes dont la plupart sont maintenant victimes de ce fléau de la désertification.

Et comme Mohamed Ayachi Ajroudi, œuvrant maintenant dans le domaine de l'environnement, et convaincu par les impératifs de la préservation de l'environnement et de lutte contre toutes les pollutions, ses contributions seront alors une aide précieuse pour faire face à cette catastrophe.